Le chantier en bref

L'écoquartier Les trois fées ne va pas sortir de terre en un coup de … baguette magique !

Le chantier est conséquent :

31 hectares à aménager, avec des jardins, des rues, des places, des voies plantées d'arbres, des noues, en réalisant la viabilisation préalable des terrains, avec plus de 1 000 logements à construire… cela va prendre du temps.
Un temps qui est aussi nécessaire pour assurer un accroissement en douceur du nombre d'habitants à Cébazat, avec un rythme de construction de 70 à 80 nouveaux logements par an. Les travaux devront donc s'échelonner sur une dizaine d'années.
Mais certaines zones seront finies bien avant !
Pour mieux organiser les travaux sur une zone aussi vaste, qui plus est multi-sites (3 sites : La Charvance, La Couchet et les Quartières), l'Ophis a défini un calendrier avec un phasage des travaux.


Et parce que réaliser un écoquartier, cela veut aussi dire inscrire le chantier dans une démarche développement durable, les concepteurs du projet ont identifié trois cibles pour la mise en œuvre d'actions de gestion et de réduction des nuisances environnementales : les flux entrants du chantier (engins et matériels utilisés), le chantier lui-même (gestion des déchets), les flux sortants du chantier.

 



Une charte "Chantier à faibles nuisances" a été élaborée : elle est intégrée aux marchés des entreprises prestataires et son respect sera vérifié régulièrement tout au long des phases du projet. Une charte "Chantier vert" est en cours d'élaboration pour les espaces privés.


Enfin, l'évaluation continue du projet a mis en avant la nécessité d'insister sur le volet sécuritaire du chantier à l'égard des compagnons et ouvriers mais aussi des habitants.

 

Réalisation : Overscan